Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore un jour se lève (Ft. Toni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
› J'ai posé mes valises le : 12/11/2017
› Sms envoyés : : 57
› Etudes/Métier : Flic pour l'unité des renseignements, ancien soldat

› Mon adresse : : N#133 - Appartement à stanley street
› Mon anniversaire : : 23/04/1984
› Age : : 34
› Avatar: : Jesse L. Soffer


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit: petit prince
Présence : Présent(e)
Disponibilité RP: Disponible

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Ven 22 Déc - 15:40


   
nos mots innocents
Toni & Pharrell

   
« Sublime & silence, autour de moi tu danses. Et moi j'oublie, c'est à toi que je pense. »
Tout le monde a ses périodes, on ne peut pas être tout le temps heureux, ça serait presque invivable parfois non ? Je ne sais pas, en tous les cas moi être trop heureux ça m'ennuierais je pense et puis ça ennuierais sûrement mes amis et collègues aussi. Je suis comme je suis et je pense que personne ne pourra me changer, c'est comme ça et pas autrement. Visiblement mon caractère ne semble pas déranger ma partenaire, alors tant mieux au final. La journée va être longue pour nous deux, alors autant essayer de mettre un brin d'humour dans tout ça non ? « Je suis trop jeune pour ça, mais toi je ne sais pas. » Elle a du répondant c'est pas mal, je découvre de nouvelles choses pratiquement tous les jours, c'est plutôt plaisant.

« Abuse pas, j'ai seulement trois ans de plus que toi, c'est vraiment pas beaucoup. »

Je crois que j'ai toujours eu peur plus ou moins de prendre de l'âge et ça depuis mes vingt ans environ. C'est fou quand même lorsqu'on y pense, je devrais profiter et m'amuser, au lieu de ça j'ai tout simplement peur sans même savoir de quoi réellement. Dans cette voiture où nous devons rester je ne sais combien de temps, je lui demande si elle a froid, après tout nous sommes en hiver et les températures ne sont pas non plus très à la hausse. « Je ne savais pas que les muscles donnaient chaud. La graisse oui et pour ma part ça va, elle me couvre bien, Rrrh je me laisse trop aller en ce moment. » Bon c'est vrai l'histoire de muscle pour tenir chaud n'a absolument aucun sens, je ne sais pas pourquoi j'ai dit ça en réalité.

« Tu dis vraiment n'importe quoi est-ce que tu le sais ? Tu es très bien comme tu es ! »

Et ça n'importe quelle personne lui dirait ! « Tu dois bien être le dernier gentleman dans cette ville. » Moi gentleman ? Je ne suis pas si sûre, mais bon c'est toujours un compliment à prendre.

« Tu penses ? »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 05/07/2017
› Sms envoyés : : 282
› Etudes/Métier : Détective dans l'unité des renseignements.

› Mon adresse : : # Sud de la ville
› Mon anniversaire : : 08/04/1987
› Age : : 31
› Avatar: : Tracy Spiridakos


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Sam 23 Déc - 9:13


nos mots innocents
Pharrell & Toni

« La rivière te ressemble, au moins en apparence, pourtant tu fuis. »
Depuis que je suis toute petite, on me ferme des portes juste devant le nez. Je pense que j'ai été rarement heureuse. Il n'y avait que ma sœur qui pouvait faire naître un sourire sur mon visage. J'aimais quand c'était elle qui venait me chercher à la sortie de l'école, je préférais ça à rentrer toute seule. Elle pensait que j'étais trop jeune pour faire la route en solo alors elle venait. J'en ai voulu au monde entier on ne m'a jamais traité comme mes sœurs avant moi. J'étais la plus petite, celle qui avait besoin le plus d'attention, pourtant j'étais servis en dernière. J'ai connu le bonheur grâce à l'amour que l'on m'a porté, par mes différentes copines, quand elles n'étaient pas juste des coups d'un soir. Puis le bonheur ne dure pas si longtemps que cela. Mon dieu qu'est-ce que j'aimerais être heureuse toute ma vie ! Certes on se ferait chier car il n'y aurait jamais de dispute, jamais de breaks mais ça voudrait dire que l'on tient à moi. Sans le faire exprès, je me dévoile à lui, enfin, je laisse transparaître que quelques trucs. Je ne veux pas qu'il pense que je suis faible, jamais je ne pleurerais devant lui. Cependant, il a le droit de connaître mon côté sarcastique.

« Tout peut se jouer en trois ans, tu ne le savais pas ? »

Ce dont j'ai toujours eu peur, c'est de vieillir seule. C'est obsessionnel chez moi ce besoin d'être avec quelqu'un, ce n'est pas possible.  J'en suis sûre que je deviendrais cette femme hyper jalouse des télé-réalités. En tout cas, il m'apprend qu'il est plus âgé que moi. Même si cela fait pas mal de temps qu'on se côtoie, on n'avait jamais parlé anniversaire. Je le pensais dans la trentaine c'est sûr mais je ne pensais pas pour autant qu'il avait trois ans de plus que moi. Au final, trois ans ça ne veut rien dire. A mes yeux, c'est comme si on était né en même temps. Qu'est-ce qu'il a vécu de plus que moi ? Néanmoins, il peut avoir vécu pareil que moi, non ? Est-ce qu'il a connu une peine de coeur ? Sûrement lorsqu'il était jeune. Aujourd'hui, il doit avoir une copine, peut-être qu'il n'habite pas avec elle mais on ne peut pas laisser un beau garçon comme lui dans la nature tout seul. J'ignore s'il a peur de vieillir ou non, mais moi, j'ai vraiment hâte d'être en retraite, d'avoir les cheveux blancs, d'avoir trois caniches et vingt-huit chats. Oui, oui, j'ai tout prévu !

J'aime quand il dit n'importe quoi pour essayer de me faire sourire, j'en suis sûr qu'il a dit ça pour cela. Et ça me réchauffe le coeur. Bon j'avoue, peut-être qu'il le fait juste pour passer une meilleure journée car passé un jour avec quelqu'un qui fait la gueule, ce n'est pas marrant. Mais au fond de moi, j'espère qu'il fait ça pour voir à quoi je ressemble quand je souris, sûrement que je rêve ? Sinon ! Il aurait sortie une autre excuse de quelque chose qui lui tient chaud comme ses habits et non ses muscles. Je rougis légèrement à regarder ses bras. Je rougis encore plus à l'idée de ses bras sans chemise. Puis il me répond, en me disant que je dis n'importe quoi, que je suis très bien comme je suis. Bien sûr que je le sais, je n'ai jamais eu de problème avec mon corps, il manquerait plus que ça dans ma vie.

« Merci. »

Je ne trouve rien de mieux que de lui dire ça. Je ne veux pas aller à son encontre, ça ne servirait à rien. Certes j'aurais pu rajouter qu'il a de beaux muscles mais je pense déjà être rouge comme une tomate, n'aggravons pas mon cas.

« Oui, je pense qu'aujourd'hui il n'y en a plus beaucoup. Enfin pour moi, un gentleman c'est quelqu'un qui sait faire attention à une femme, qui cherche toujours à la rendre la plus à l'aise possible. Je dois avouer que les filles le font mieux que les garçons, c'est ce que je préfère. »

Je ne viens pas de lui avouer que j'aime les filles, non pas du tout. Maintenant, je vais espérer qu'il oublie ce que je viens de dire en rajoutant quelque chose par dessus. Ensevelis par d'autres paroles, il n'y prêtera pas attention.

« Après pour toi je ne sais pas, c'est toi qui a voulu que j'avoue que tu en es un »

Je pense aggraver mon cas là. Je suis peine perdue.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 12/11/2017
› Sms envoyés : : 57
› Etudes/Métier : Flic pour l'unité des renseignements, ancien soldat

› Mon adresse : : N#133 - Appartement à stanley street
› Mon anniversaire : : 23/04/1984
› Age : : 34
› Avatar: : Jesse L. Soffer


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit: petit prince
Présence : Présent(e)
Disponibilité RP: Disponible

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Mer 3 Jan - 18:24


   
nos mots innocents
Toni & Pharrell

   
« Sublime & silence, autour de moi tu danses. Et moi j'oublie, c'est à toi que je pense. »
Peut-être qu'elle est celle qui me connaît le mieux finalement, pas dans le sens où on parle énormément, pas du tout, mais surtout parce qu'elle est celle avec qui je reste tout le temps finalement. En réalité, je ne connais rien d'elle et elle ne connaît rien de moi non plus. En tout cas, la seule chose que nous avons en commun c'est que nous sommes respectifs l'un et l'autre à nos petits pics gentil évidemment. « Tout peut se jouer en trois ans, tu ne le savais pas ? » Bon, évidemment je ne connais rien aux avancés de la médecine et même, je ne connais rien du tout sur n'importe quelle maladie qui soit.

« Arrête je vais flipper après ! »

Je pense qu'il m'en faut plus enfin … pas sûre. Dans la voiture, nous sommes en train d'attendre et le temps est vachement long il faut bien le reconnaître. Nous commençons par de petites discutions et là nous parlons du physique. Bon, sans vraiment d'arrière pensées il faut le reconnaître. « Merci. » Me dit-elle lorsque je le dis qu'elle est très bien comme elle est. Et je le pense réellement. « Oui, je pense qu'aujourd'hui il n'y en a plus beaucoup. Enfin pour moi, un gentleman c'est quelqu'un qui sait faire attention à une femme, qui cherche toujours à la rendre la plus à l'aise possible. Je dois avouer que les filles le font mieux que les garçons, c'est ce que je préfère. » Est-ce que je suis comme ça ? Je ne sais pas, mais en même temps je ne pense être un très très bon gentleman. Est-ce qu'elle vient de me dire qu'elle aime les femmes ? Je ne suis pas sûre de comprendre et franchement et j'espère que je me trompe parce que je dois reconnaître qu'elle me plaît de plus en plus. Je reste silencieux jusqu'au moment où elle me sort de mes pensées. « Après pour toi je ne sais pas, c'est toi qui a voulu que j'avoue que tu en es un »

« Je ne sais pas, peut-être que tu pourrais tester ? »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 05/07/2017
› Sms envoyés : : 282
› Etudes/Métier : Détective dans l'unité des renseignements.

› Mon adresse : : # Sud de la ville
› Mon anniversaire : : 08/04/1987
› Age : : 31
› Avatar: : Tracy Spiridakos


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Jeu 4 Jan - 11:09


nos mots innocents
Pharrell & Toni

« La rivière te ressemble, au moins en apparence, pourtant tu fuis. »
Je ne sais pas comment je dois me sentir auprès de lui. Je le respecte même si je ne suis pas la plus gentille avec lui quelques fois, pourtant, il ne m'a jamais fait la tête, il ne m'a jamais laissé de côté. On dit que c'est le boulot de coéquipiers de rester ensemble coûte que coûte mais même le premier jour il est resté auprès de moi. Vu ma motivation ce jour là, il aurait lâcher l'affaire, me laisser pourrir de mon côté mais non, il ne l'a pas fait. Quand je suis près de moi, il ressent une sorte de chaleur, je ne sais pas pourquoi ça me fait ça. Je l'apprécie parce qu'il fait attention à moi et que j'en ai besoin mais est-ce que ce ne serait pas me servir de sa gentillesse ? Parce qu'il est gentil, peut-être un peu trop, il a du se faire marcher dessus étant plus jeune. Je le taquine sur son âge, qu'est-ce que trois ans de plus ? Il n'a rien vécu de plus que moi, juste il allé à l'école quand je suis née. Rien qu'à cette pensée je pourrais rire, ça me fait toujours rire de savoir ce que quelqu'un pouvait faire lorsque je suis née. Certes il n'y a que moi pour rigoler sur ça. Je le taquine et on dirait qu'il a peur. Je ne le connais pas assez pour savoir si c'est vrai ou si il est juste bon acteur.

« T'as encore quelques années devant toi ! Puis d'ici que tu sois vieux, ce genre de maladies n'existeront plus. »

Du moins je l'espère. Je refuse qu'il devienne Alzheimer. Mais qu'est-ce que je raconte moi ? Genre je vais vieillir avec lui ? Peut-être si on reste coéquipier mais il y aura bien un moment où on se séparera. Quand je le regarde là, est-ce que j'ai envie qu'on se sépare ? Je ne pense pas. Comme toujours il y a cette chaleur en moi, c'est limite si mon estomac n'est pas retourné quand il est à mes côtés. Je pense que parfois ma méchanceté envers lui c'est pour refouler ce genre de sentiment. Ben oui, pourquoi lui ? J'ai toujours préféré les femmes, ce n'est pas lui qui va me faire changer de bord ? Non c'est juste parce que je suis en colère, oui, ça doit être cela. Puis, comme une cruche, je lui avoue que je préfère les femmes. En détournant les yeux à cause de ma révélation, je ne vois même pas sa réaction. J'aurais pu ne rien voir dans ses yeux comme s'il s'en fichait mais au fond de moi j'ai l'impression que j'aurais aimé qu'il soit triste. En tout cas, le silence que mon annonce fait ne me plaît pas c'est pour ça que j'essaie de me reprendre, changer de conversation pour lui faire oublier ce que j'ai dit. Je lui avoue que c'est lui qui m'a demander de dire qu'il est gentleman et il me demande si je veux teste. Je le regarde, un peu perdu. Qu'est-ce qu'il entend par là ? Pourquoi mon coeur se met à battre plus fort ? Est-ce qu'il l'entend parce que même un sourd pourrait l'entendre je pense ? Non Toni, tu n'as pas envie de tester quel genre de gentleman il est. Non.

« Et si je dis que je veux tester, qu'est-ce que tu ferais ? »

J'avais dit non Toni ! Dans quoi je m'embarque là ?  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 12/11/2017
› Sms envoyés : : 57
› Etudes/Métier : Flic pour l'unité des renseignements, ancien soldat

› Mon adresse : : N#133 - Appartement à stanley street
› Mon anniversaire : : 23/04/1984
› Age : : 34
› Avatar: : Jesse L. Soffer


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit: petit prince
Présence : Présent(e)
Disponibilité RP: Disponible

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Lun 8 Jan - 14:49


   
nos mots innocents
Toni & Pharrell

   
« Sublime & silence, autour de moi tu danses. Et moi j'oublie, c'est à toi que je pense. »
Je ne sais pas réellement ce qui se passe ici, dans cette voiture, entre nous. J'ignore totalement le sentiment que je ressens à son égard, mais une chose est sûre tout de même, c'est que la demoiselle ne me laisse vraiment pas indifférent. Bon, de là à avoir une relation avec elle, c'est toute autre chose puisqu'elle ne semble pas être de ces demoiselles qui se laissent avoir aussi facilement, et tant mieux bien évidemment, le challenge est encore plus apprécié. Je suis pas l'homme que toutes les femmes s'arrache c'est une évidence, mais en tout cas je suis peut-être celui qui les respecte le plus. « T'as encore quelques années devant toi ! Puis d'ici que tu sois vieux, ce genre de maladies n'existeront plus. » Ça, malheureusement c'est encore quelque chose qui reste à prouver, mais disons que je ne vais pas partir sur ce terrain là, mais plutôt un autre.

« Est-ce que ça veut dire que tu t'inquiètes pour moi ? »

Lui demandais-je en souriant de toutes mes dents en la regardant droit dans les yeux. Je ne sais pas réellement sur quel terrain de jeu nous sommes en train d'aller. Et si c'était plus qu'il ne fallait ? Et si elle m'attirait bien plus que je ne le devrait ? Moi qui m'étais promis de ne pas tomber amoureux pour le moment, c'est vraiment loupé d'avance. J'ai bien l'impression que mes mots sortent sans même que je garde le contrôle. « Et si je dis que je veux tester, qu'est-ce que tu ferais ? » est-ce que c'est une invitation ? Est-ce que je dois me lancer et faire quelque chose de fou, ou alors est-ce qu'elle cherche simplement à me tester peut-être ? Je reconnais que pour la première fois de ma vie, je ne sais absolument plus quoi dire. Je reste un moment silencieux, mais il va bien falloir répondre ou faire quelque chose. Je crois que si ça ne tenait qu'à moi je l'aurais sûrement déjà embrassé, mais je l'avoue, j'ai quand même peur de me prendre une gifle.

« Je reconnais que là, j'ai pas réellement eu le temps d'y penser. Mais j'aurais envie de dire … Que je t'embrasserais sûrement. »

(c) DΛNDELION
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 05/07/2017
› Sms envoyés : : 282
› Etudes/Métier : Détective dans l'unité des renseignements.

› Mon adresse : : # Sud de la ville
› Mon anniversaire : : 08/04/1987
› Age : : 31
› Avatar: : Tracy Spiridakos


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Mer 10 Jan - 21:35


nos mots innocents
Pharrell & Toni

« La rivière te ressemble, au moins en apparence, pourtant tu fuis. »
On est là, tous les deux dans la voiture. C'est limite si on fait attention à ce qu'il se passe autour de nous. Quand je détourne le regard vers l'extérieur, je ne regarde même pas ce qu'il y a dehors, j'ai le regard dans le vide. Je suis dans mes pensées. J'essaie de me concentrer sur autre chose que lui. J'aimerais juste poser mes yeux sur lui et ne plus les enlever. Il ne m'attire pas. C'est ce que je me dis lorsque je fixe le bâtiment devant nous. C'est ce que j'essaie de ressentir, rien. Je ne veux rien ressentir pour lui, parce que c'est un homme et parce que je n'ai pas à être avec quelqu'un, surtout pas mon collègue de boulot. Pourtant, tout m'attire chez lui et notre proximité ne m'aide pas. J'aimerais m'enfoncer plus dans mon siège pour qu'il ne prête plus attention à moi mais je ne peux pas mieux faire que maintenant. Par rapport à ce que j'ai dit, je ne m'attendais pas à ce qu'il parte sur ce sujet. Est-ce que je m'inquiète pour lui ? Oui, je m'inquiète pour lui mais je n'ai pas le droit de lui dire. J'aurais voulu qu'il parte sur la médecine, même si nous connaissant on n'en aurait pas parler pendant des heures.

« Bien sûr que je m'inquiète, tu es mon coéquipier ! »

Est-ce que c'est une bonne réponse ? Je ne pense pas, vu son regard, ses yeux. Mon dieu mais j'ai besoin de m'éloigner de lui. Je vais faire une connerie, c'est imminent. Je me surprend à me perdre dans son regard. Même s'il y a un brin d'humour dans ma phrase, je doute qu'il l'a prenne en rigolant, il peut y voir quelque chose de plus sincère. Au fond de moi, j'aimerais qu'il voit ce qu'il y a de plus sincère. Je suis sûre que si il m'attire, c'est juste pour me venger de mon ex et je n'ai pas le droit de faire ça à Pharrell, il ne mérite pas une fille qui joue avec ce qu'il peut ressentir et je suis loin de le mériter. Il a l'air d'avoir tout ce qu'une femme peut rechercher. Je manque de m'étouffer avec ma salive quand il m'avoue qu'il m'embrasserait. M'embrasserait-il comme un gentleman le ferait ? Je deviens presque rouge, enfin c'est ce dont j'ai l'impression. J'ai envie d'ouvrir la fenêtre et passer ma tête parmi celle-ci, ça me ferait office de seau d'eau froide mais je ne le fais pas, après tout il a mis le chauffage. Il m'a donné un premier silence et je lui en donne un deuxième parce que je ne sais pas du tout comment agir. Je baisse la tête et à ce moment là, mon regard se dirige vers ses mains. C'est bizarre comme je n'avais jamais fait attention à ses mains. Elles ont l'air si douces. A cette pensée, je frissonne. Il me fait de l'effet, un effet dont je me serais bien pensé. Elle est où la Toni qui déteste les hommes parce qu'elle n'a vécu que de mauvaises chose à cause de ce genre ? Elle est complètement perdue. En tout cas, il a envie de m'embrasser… Ou peut-être que c'est juste un défi qu'il se donne. Oui, un défi, il faut que je le prenne comme cela. Ce n'est pas de l'amour, de toute façon, qui tomberait amoureux de moi ? Personne. Je me redresse dans mon siège. Je dois rentrer dans son jeu, surtout que depuis tout à l'heure j'ai envie de l'embrasser, je veux juste goûter au goût de ses lèvres, le temps d'un instant, pour me faire une idée. Je le regarde à nouveau, je me perd encore dans ses yeux bleus. Est-ce qu'il connaît leur beauté ? J'ai envie de souffler pour me donner du courage, parce que je ne sais pas comment il va réagir mais je ne peux pas faire ça, il le prendrais mal. Alors, je me décolle un peu de mon siège pour m'avancer pour lui. Mes lèvres se posent sur les siennes. C'est un baiser volé, qui ne dure que quelques secondes alors que j'aurais voulu continuer à faire durer ce plaisir. Une fois séparé, je le regarde dans les yeux. Dis donc, c'est professionnel tout ça.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 12/11/2017
› Sms envoyés : : 57
› Etudes/Métier : Flic pour l'unité des renseignements, ancien soldat

› Mon adresse : : N#133 - Appartement à stanley street
› Mon anniversaire : : 23/04/1984
› Age : : 34
› Avatar: : Jesse L. Soffer


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit: petit prince
Présence : Présent(e)
Disponibilité RP: Disponible

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Jeu 11 Jan - 22:28


   
nos mots innocents
Toni & Pharrell

   
« Sublime & silence, autour de moi tu danses. Et moi j'oublie, c'est à toi que je pense. »
Moi qui pensai que la journée serait longue dans cette voiture, finalement j'ai peut-être eu tort puisque j'ai l'impression qu'en ce moment je ne vois pas vraiment le temps passer. Bien ou mal je ne sais pas tout ce que j'espère à cet instant précis, c'est que notre bosse ne nous tombe pas dessus. Dans notre équipe de huit, il y a deux femmes et la règle d'or que nous a instauré notre boss c'est de ne pas tomber amoureux. Au départ je trouvais ça vraiment stupide, tomber amoureux au boulot et puis mon ancienne collègue m'a fait voir le contraire, notre histoire n'a pas duré longtemps et elle m'a bien brisé le cœur en partant sans rien me dire, comme une voleuse, voilà pourquoi aujourd'hui j'ai peur de m'attacher de nouveau à quelqu'un. « Bien sûr que je m'inquiète, tu es mon coéquipier ! » Oui, en même temps pourquoi autre chose ? Je ne suis qu'un coéquipier, bon c'est peut-être déjà pas mal quand même, je pense.

« Oh c'est mignon. »

Lui dit-je en souriant avant que les choses ne changent du tout au tout sans qu'on s'y attende réellement je pense. Je pars sur une discussion totalement en free style il faut le dire puisque je ne sais même pas pourquoi je pars là dedans et je fini tout simplement par lui avouer que j'ai envie de l'embrasser. Pourquoi j'ai dit ça ? Alors tout simplement parce que j'en ai envie réellement, mais je ne suis pas vraiment sûr que ça soit réciproque et puis visiblement il semblerait que les hommes ne soient pas réellement son terrain de chasse. À ma grande surprise je la vois passer de la femme rebelle à celle qui rougis et qui ne sait plus quoi faire ou quoi dire alors je l'observe tout simplement. Elle rougi, elle hésite et puis elle s'approche. Elle est tellement jolie. Je sens mon cœur s'accélère de plus en plus à chaque rapprochement et puis … Ses lèvres sont contre les miennes le temps d'une fraction de seconde. J'ai pas envie que ça s'arrête alors c'est à moi de prendre les devants. J'approche ma bouche de la sienne pour venir moi-même l'embrasser beaucoup plus longtemps et beaucoup plus passionnément que la fois précédente.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 05/07/2017
› Sms envoyés : : 282
› Etudes/Métier : Détective dans l'unité des renseignements.

› Mon adresse : : # Sud de la ville
› Mon anniversaire : : 08/04/1987
› Age : : 31
› Avatar: : Tracy Spiridakos


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Ven 12 Jan - 21:56


nos mots innocents
Pharrell & Toni

« La rivière te ressemble, au moins en apparence, pourtant tu fuis. »
Bien sûr que je m'inquiète pour lui dans le domaine professionnel. Si il lui arrive quelque chose, plus ou moins grave, il ne sera pas au travail pendant une période et je devrais travailler avec quelqu'un d'autre. Et je dois avouer que maintenant que je le connais, je ne veux plus travailler avec quelqu'un d'autre. On a nos habitudes, nos phrases, nos pics, tout ce que je n'aurais pas avec une autre personne. Et oui dans 'si il lui arrive quelque chose' je ne veux rien de grave, j'ai comme l'impression que ça me briserait s'il était vraiment blessé.

C'est bizarre, nous deux, non ?  Je n'ai jamais ressentis quelque chose pour un collègue de travail, ni même pour un homme en général. Pourquoi lui serait différent des autres mecs de la terre ? J'en sais rien mais j'ai une espèce de confiance en lui. Mais notre relation me fait peur, est-ce que ça ne gâcherait pas tout si il y a quelque chose entre lui et moi et qu'au final on se déchire ? Même si mon ancienne fiancée ne travaillait pas au même endroit que moi, on avait nos relations, on connaissait nos horaires et on arrivait toujours à se voir même en pleine journée. Cependant, quand on s'est quitté, j'ai quitté la ville. Greenwood Hills me plaît bien, je n'ai pas envie de quitter cette ville.

« Je sais que je suis adorable. »


Je suis complètement perdue. Il y a peu j'étais distante avec lui, je ne lui parlais à peine parce que même sans paroles il me comprenait et là, on se lance le défi de s'embrasser. Pourquoi je pose mes lèvres contre les siennes ? Parce que lui avait l'air d'avoir peur de ce défi, alors, il fallait que je lui montre que moi je n'ai pas peur de faire cela. Enfin, je suis morte de trouille à l'idée que des sentiments peuvent naître après un simple baiser. C'est pour cela que ce n'est qu'un smack. Même si j'aurais aimer rester plus longtemps contre ses lèvres, je préfère me reculer. Et voilà qu'on ne respecte pas les règles. J'avais entendu parler de l'interdiction de sortir avec ses collègues pour ne pas détruire la stabilité du commissariat. Mais est-ce c'est vraiment de notre faute si on s'attire ? Je l'attire, ça se voit dans ses yeux. Mais ça sonne comme un goût de trop peu pour lui parce qu'il m'embrasse à nouveau. Cette fois-ci, ce n'est pas ridicule comme moi je l'ai fait, c'est plus passionné. Aucun de nous deux ne veux quitter l'autre. Je pose ma main sur sa joue. Est-ce que j'ai le droit de faire ça ? Mais je le fais quand même, j'ai besoin de le toucher car depuis des jours, j'ai envie de toucher son visage. Quand on stoppe nos baisers je me recule légèrement de lui même si ma main reste collée à sa joue. C'est comme si la réalité me revient en plein visage.

« On ne peut pas faire ça Pharrell. »

Mes agissements sont contradictoires à mes mots parce que je devrais arrêter de le toucher, je devrais arrêter de regarder ses lèvres qui m'attire toujours autant. C'est comme un peau de glace, on mange la première cuillère et on ne peut pas s'empêcher d'en prendre une deuxième. J'attends qu'il me dise quelque chose, est-ce qu'il trouvera les mots pour que je comprenne qu'on ne fait rien de mal.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 12/11/2017
› Sms envoyés : : 57
› Etudes/Métier : Flic pour l'unité des renseignements, ancien soldat

› Mon adresse : : N#133 - Appartement à stanley street
› Mon anniversaire : : 23/04/1984
› Age : : 34
› Avatar: : Jesse L. Soffer


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit: petit prince
Présence : Présent(e)
Disponibilité RP: Disponible

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Mer 24 Jan - 17:35


   
nos mots innocents
Toni & Pharrell

   
« Sublime & silence, autour de moi tu danses. Et moi j'oublie, c'est à toi que je pense. »
Fonctionner en binôme il faut bien reconnaître que c'est toujours plus ou moins compliqué parfois, surtout au début en réalité. Il faut apprendre à connaître l'autre évidemment, mais surtout à lui faire confiance et pour quelqu'un comme moi, faire confiance c'est extrêmement compliqué. Lorsque j'ai compris que mon nouveau partenaire était de nouveau une femme, j'avoue que j'ai eu du mal. Non pas que je suis macho, ça n'a rien à voir, c'était surtout par rapport à un mon ancienne collègue que j'étais sur le point de demander en mariage et qui a mis les voiles du jour au lendemain sans rien me dire. Enfin bref, j'ai appris que Toni n'était pas la même femme et puis surtout que visiblement elle aimait elle aussi les femmes, à quoi bon me faire du mal en espérant, peut-être, quelque chose de sa part ? « Je sais que je suis adorable. » Un rire qui s'échappe, puis des échangent de sourire avant de faire l'impensable il y a encore quelques jours de ça, s'embrasser. Je ne sais pas forcément pourquoi, ni même comment, mais nous voilà là en train de nous embrasser, rapidement, puis assez vite passionnément lorsque je reprends le baiser qu'elle a commencé à me donner. Pour ma part, j'ai l'impression qu tout ça est une évidence. Malgré tout, les choses s'arrêtent là. « On ne peut pas faire ça Pharrell. » Elle n'a pas l'air gêner, elle a plutôt l'air mal à l'aise peut-être vis-a-vis de notre boulot. Sa main restant tout de même toujours sur moi.

« Pourquoi, tu n'aimes pas ? »

Après tout, peut-être que c'est simplement parce que j'embrasse mal. Tout est possible. En tout cas, pour ma part je ne rêve que d'une seule chose, c'est de l'embrasser de nouveau maintenant que j'ai goûté à ses lèvres.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
› J'ai posé mes valises le : 05/07/2017
› Sms envoyés : : 282
› Etudes/Métier : Détective dans l'unité des renseignements.

› Mon adresse : : # Sud de la ville
› Mon anniversaire : : 08/04/1987
› Age : : 31
› Avatar: : Tracy Spiridakos


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni) Dim 28 Jan - 14:29


nos mots innocents
Pharrell & Toni

« La rivière te ressemble, au moins en apparence, pourtant tu fuis. »
Je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Pourquoi lui ? Un homme, moi qui est toujours aimé les femmes. J'en ai toujours voulu aux garçons. Mes parents voulaient tellement un garçon, qu'en apparenant que j'étais une fille, ils ont tellement dû être déçu, de plus, ils ne m'ont pas aimé. J'aurais été du sexe masculin, ils m'auraient adoré, j'aurais été leur enfant préféré, j'aurais pu demander quoi que ce soit, ils me l'auraient donné. En étant une fille, j'ai été la personne qu'ils ont le moins aimé de la famille ; Ca se sentait qu'ils ne voulaient pas de moi, même un aveugle aurait pu voir qu'ils ne me traitaient pas comme je le méritais. A vrai dire, je ne sais pas comment on doit me traiter. J'avoue que j'ai aimé lorsque mon ex faisait attention à moi. C'est sûrement pour ça que je m'enflamme avec lui. Il a cette façon de me regarder que personne n'a jamais eu sur moi, tellement sincère, tellement beau. Là, maintenant, je veux que ce soit lui qui fasse attention à moi. A croire, que finalement, on est jamais vraiment fixé sur qui on est réellement. Et dire que j'aurais pu faire attention à plus de garçons que cela dans ma vie auparavant. Non, en fit, non. C'est seulement lui. Je n'ai jamais ressentis ça pour un autre garçon et je ne veux le ressentir que pour lui. Et ce baiser. C'était qu'un jeu non ? Pourquoi il a fait vivre tant de chose en moi. Mon estomac est retourné comme le matin d'un grand oral, et là, ça en devient plaisant. Ca ne devait être qu'un simple baiser, c'est tout, mais il a voulu plus, plus de passion, et je lui ai donné. J'aurais du me reculer, refuser qu'elle m'embrasse à nouveau mais j'en étais incapable. Je ne m'attendais pas à cela, je ne pensais pas qu'il allait continuer de m'embrasser. Maintenant que l'on a commencé, j'ai envie que l'on continue encore et encore. Est-ce qu'on a le droit ? Non, pas du tout pourtant je sens que ça va être plus fort que nous. Pour que ça devienne réel, je dis à haute voix que l'on ne peut pas faire ça. Mais son regard, il me dit le contraire, que si, on peut le faire, on a le droit. Il me demande si je n'ai pas aimé. Mon dieu que si j'ai aimé, j'ai même adoré. Je me sens perdu, je ne veux pas qu'il se sente coupable, parce que ce n'est pas de sa faute.

« Bien sûr que si j'ai aimé. Je meurs d'envie de recommencer. J'ai besoin de recommencer. Mais… Est-ce que l'on peut ? Je ne veux pas te causer de problèmes. »

C'est sincère. Je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose par ma faute. Il ne mérite pas ça. Il ne mérite que de la joie et de l'amour.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: Encore un jour se lève (Ft. Toni)

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore un jour se lève (Ft. Toni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un nouveau jour se lève. [~ Lawla]
» La liberté a un prix [pv Felix & Killian Jones]
» Le jour se lève [Terminé]
» Le jour se lève [ Malony]
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GREENWOOD HILLS ™ :: GREENWOOD HILLS :: Place principale :: Poste de police-