Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alex - Parce qu'écrire ses pensées soulage d'un point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
› J'ai posé mes valises le : 27/09/2017
› Sms envoyés : : 136
› Etudes/Métier : Psychologue - Aides aux victimes

› Mon adresse : : Stanley Street
› Mon anniversaire : : 27/09/1988
› Age : : 29
› Avatar: : Matthew Dadario


Feuille du joueur
Pseudo IRL et Crédit:
Présence :
Disponibilité RP:

Message(#) Sujet: Alex - Parce qu'écrire ses pensées soulage d'un point Mer 4 Oct - 17:54


Ma santé mentale se trouvent sur ces pages
Lors d’un de mes cours, on nous à conseiller de tenir un journal pour ne pas devenir « fou » après certains patients, pour toujours se souvenir de qui ont est mais aussi parce que transmettre nos émotions sur papier peu parfois libérer un  poids de nos épaules.

J’avoue, que je ne sais pas trop comment faire alors je vais commencer par me présenter, pour me permettre de rester celui que je suis mon prénom est Alexander mais je préfère Alex parce qu’Alexander, ça fait prétentieux. Mon père est américain et ma mère une Londonnienne, il ne faut pas lui dire qu’elle est anglaise sinon je crains pour votre santé, mentale et physique. C’est probablement ce qui fait que je me tiens si droit et que j’ai parfois l’air si strict. Je suis aussi le grand frère d’une adorable sœur âgée d’un an de moins que moi, d’un petit frère bien plus jeune mais dans ma famille on retrouve aussi mon meilleur ami adopté par mes parents suite à la mort des siens. Je suis psychologue rattaché à l’aide aux victimes dans la police, à cause de l’arrivé de mon meilleur ami. Je suis bisexuel mais je ne le dis pas même mes maigres relations l’ignorent, certains me pensent hétéro, d’autre homo et je ne les laisse dire, je m’en fiche, je me déclarerais que lorsque j’aurais trouvé celui qui me donnera envie de le faire. J’ai de l’argent en suffisance pour vivre sans me tracasser mais je ne suis pas millionnaire pour autant. On me définit comme quelqu’un de réserver qui en dit peu sur moi et les autres, c’est vrai, je dois l’admettre comme le fait d’être d’un calme qui semble à tout épreuve même si intérieurement, ce n’est pas toujours le cas. Je suis quelqu’un de généreux qui ferait passer les miens avec ma propre personne. J’ai aussi du mal à voir le verre à moitié plein et à moitié vide, pour moi c’est l’un ou l’autre mais je tente de m’améliorer. Certains bavardent dans mon dos parce que je ne dis rien sur ma vie privée mais je m’en fiche, ils peuvent penser ce qu’ils veulent, ils ne devineront jamais. On trouve souvent que j’ai l’air de ne me tracasser de rien comme si tout me passait au-dessus et je suis content de donner cette impression même si ce n’est pas toujours le cas. Au moins, il semble difficile de me toucher, de me faire mettre un genou à terre. Pour finir, je suis quelqu’un de timide qui ne fait pas souvent le premier pas en amour mais je peux être tenace ce qui fait partie de mes grandes forces. J’aime beaucoup les arts martiaux et le tir à l’arc, ces deux disciplines me permettent d’évacuer mon trop plein, mon stress mais aussi de garder le contrôle. Je ne supporte pas être inactif et j’ai toujours besoin d’avoir les doigts occupés peut importer par quoi. Quand on dit quelque chose qui me plait, un petit sourire en coin nait sur mes lèvres, essentiellement dans le dos des autres. J’ai une tendance à être maniaque, tout doit être au carré dans les règles, surtout lorsque je réfléchi, j’en suis conscient mais je ne pense pas que ce soit un défaut que je corrige. J’ai créé des tatouages qui ont une signification que moi seul comprend pour me rappeler sans cesse qui je suis et ne pas être obliger de relire se bout de papier. Mon plus grand rêve serait de faire le tour du monde mais avant je voudrais économiser et aussi réaliser un ou deux objectifs de vie. Au poignet gauche, je porte une gourmette avec le sceau de la famille de ma mère. Et je suis un grand collectionneur d’arc.

Mon histoire de vie est plus que classique un homme qui aime une femme, ils font trois enfants et adopte un quatrième suite à un drame pour ce dernier. Le plus protégé c’est mon petit frère et lorsqu’on m’accusait au même titre que mon frère de mes fautes, parce que je devais l’empêcher, j’encaissais sans broncher, après tout, ce n’est pas totalement faut.

Mes notes scolaires ont toujours été excellentes bien que mes profs me reprochaient de trop peu parler, mais j’ai toujours détesté parler pour ne rien dire ou pour laisser la chance à un autre qui méritait de pouvoir gagner quelques points. Je préférais rester seul à la récré ne me sentant pas vraiment comme les autres, seul ma sœur venait me tenir compagnie contre mon gré, elle est tout mon opposé.

C’est à l’université que j’ai réalisé que contrairement à tous, je n’avais aucune vie sentimentale ou d’autre ordre et en réalité, cela ne m’avait pas tellement manqué, après tout, j’avais une grande famille aimante et solidaire. C’est aussi à ce moment-là que j’ai cherché qui j’étais en dehors de l’ainé des Nigthshade et je me suis découvert une attirance pour les deux sexes. Mais je ne trouve que cela de doit intéresser, sauf peut-être la personne avec qui je voudrais faire ma vie et que je présenterais au mien. Je sais que si je ramène un homme, dans un premier temps ma mère fera scandale comme toute bonne londonienne bien-pensante mais par la suite, si c’est comme ça que je suis heureux, elle le comprendra. Je sais que pour le reste de la famille ça leur est indifférent, j’ai l’impression que ma sœur et mon meilleur ami l’ont deviné et même bien avant que je me découvre aux œillades qu’ils me lancent sur le passage de quelqu’un.  

A l’université, j’ai remarqué un garçon assez particulier, qui a un look qui se dénote de la moyenne, il donne l’impression, surtout à la fin des études de se masquer pour cacher qui il est réellement. Il est vraiment et je trouve que ce look original lui va si bien, j’aimerais juste qu’il laisse tombé ce côté glacial. J’avoue avoir envie d’apprendre à le connaître mais ce n’est pas une chose facile.

Et pour terminer avec ce long chapitre qui va commencer mon journal : J’ai terminé mes études avec une grande distinction, ce qui m’a permis d’entrer dans le milieu de l’aide aux victimes de la police facilement. Je me sens heureux dans ce que je fais. Mes collègues ne savent pas toujours comment me cerner et ça me fait sourire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alex - Parce qu'écrire ses pensées soulage d'un point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Seul et sage pensée!
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GREENWOOD HILLS ™ :: GESTION DU PERSONNAGE :: Raconte ta vie-